Monter des gardes-boue sur un vélo; bricolage

Monter des gardes-boue sur un vélo est assez simple. Aujourd’hui, il existe des solution simples et extrêmement faciles à monter mais dont l’efficacité varie. En effet, un bon garde-boue de vélo ne fera pas que bloquer l’eau qui aspergerait le dos du cycliste; idéalement, il empêche l’eau d’asperger le vélo lui-même, notamment, le cadre, le pédalier, et même l’eau qui dégouline de long de la partie intérieure du garde-boue devrait s’écouler le ont de cet accessoire, et non éclabousser par les côtés.

Malheureusement, peu de garde-boue ont cette efficacité, et ceux qui l’ont, sont long à installer. Par contre, une fois montés, ils sont solides et très durables. Et s’ils sont beau en plus, ils constituent une valeur ajoutée au vélo.

Ci-dessous, quelques photos de ma deuxième installation de gardes-boue en aluminium, des Honjos martelés à la main pour des roues de 650b.

Le vélo:

image

C’est un Steve Bauer Chinook datant de 1985 environ. C’est un vélo canadien bien fait, solide, mais pas léger. Dans sa configuration actuelle, il pèse près de 23 livres. Mais il est confortable.

Quelques vis et écrous qui me seront utiles:

photo 6 photo 7

Premier perçage du garde-boue avant:

photo 8

Pose du boulon qui me permettra de modifier le métal de la jante afin de faciliter son installation:photo 10 photo 11

Joint en liège:photo 12

Installation du garde-boue avant sans le joint de liège:

photo 3

Avec le joint de liège:photo 4

Parce que les haubans de l’essieu sont un peu serrés, j’ai à regret, du modifier le garde-boue en le rétrécissant:

photo 15

Perçage additionnel pour faciliter la pose sur le cadre avec un boulon-ressort:photo 16

Attache au frein haut:photo 14

Attache au frein, fixation à l’intérieur du garde-boue:photo 13

Pose avec joint en cuir (la rondelle rouge):

photo 18

Boulon-ressort posé:photo 19

Vue d’ensemble:photo 20

Parce que les drops arrière, soit l’échancrure au cadre permettant l’installation de la roue arrière, sont horizontaux, un remplacement de la roue devient plus complexe en présence du garde-boue. Généralement, lorsque c’est le cas, il faut dégonfler le pneu pour le retirer ou le reposer. La solution: un boulon coulissant au cadre, fixé au garde-boue, avec un ressort qui maintient le garde-boue en place, mais qui sera facilement poussé vers l’avant lors du changement de roue. La solution est bonne, mais moins certain de sa durabilité. Quand même bien fier de ma petite création!

Les photos suivantes montrent l’ajout d’un deuxième joint d’attache en liège, pour améliorer la stabilité du garde-boue avant:

photo 24

Une vue d’ensemble des 2 joints d’attache en liège.

photo 25

Le résultat final:

photo 23

À venir:

Retrait du porte-bagage arrière

Remplacement du pédalier par un René Herse

Achat à venir:

  • Sacoche de guidon RSA
  • Bavettes Gilles Berthoud (ou je me les fabriquerai)
  • Décaleur Gilles Berthoud
  • Phare avant Edelux II et feu arrière Busch & Muller Secula
  • Et autres bidules…
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s